Par Stéphanie Bacher

Thèse : nom féminin (le féminin englobe le masculin), casse-tête d’une durée indéterminée dont les morceaux doivent finir par s’agencer.

Toute personne qui est déjà passée par là vous dira que rédiger une thèse vient avec ses hauts et ses bas, ainsi que son lot de questions et d’incertitudes. Comment choisir un directeur de thèse ? Par où commencer la rédaction de la thèse et comment vaincre le syndrome de la page blanche ? Existe-il une vie après la thèse et si oui, à quoi ressemble-t-elle ? Heureusement, plusieurs ressources sont là pour nous aider à survivre à la thèse… et pour en rire. En voici quelques-unes.

Belleville, Geneviève (2014). Assieds-toi et écris ta thèse ! Trucs pratiques et motivationnels pour la rédaction scientifique.

C’est avec une touche humoristique que Geneviève Belleville, professeure en psychologie à l’Université Laval, propose une variété de stratégies pour mieux naviguer dans les eaux troubles de la rédaction scientifique. En panne et à la recherche de quelques trucs pratiques pour entretenir l’inspiration ? Ce livre comprend plusieurs conseils et stratégies que l’auteure qualifie elle-même d’infaillibles – rien de moins ! – pour augmenter sa productivité. Elle y déconstruit notamment le mythe de l’inspiration et donne des trucs pour mettre fin à la procrastination. Écrit dans un langage clair et coloré, ce livre deviendra rapidement une ressource précieuse, voire un journal intime de thèse que l’on aime avoir à portée de main. Les références commentées à la fin du livre constituent d’autres sources intéressantes à découvrir.

Berheim, Emmanuelle et Pierre Noreau (dir.) (2016). La thèse : Un guide pour y entrer…et s’en sortir.

Cet ouvrage collectif rassemble des contributions sur plusieurs enjeux liés à la thèse, dont certains ont été peu adressés dans le monde académique. Il y est notamment question du choix de son directeur de thèse, de la rédaction de sa thèse sous forme d’articles, de la dépression d’après-thèse et du passage de la thèse au marché du travail. Parcourez rapidement les chapitres du livre et choisissez ceux qui semblent les plus pertinents à votre situation.

Le blogue Thèsez-vous

Sur le site web de l’organisme à but non lucratif Thèsez-vous, on y retrouve des blogues sur une variété de sujets pertinents pour la thèse et, de manière plus générale, sur la vie académique aux cycles supérieurs. Vous y trouverez des contributions intéressantes sur les techniques de rédaction et de gestion du temps Pomodoro et le mind mapping, ainsi que sur d’autres sujets tels que comment répondre à des questions posées lors de présentations orales et comment concilier la rédaction d’une thèse et un assistanat de recherche.

Enfin, pour se détendre et rire un peu de la vie de thésard, je conseille le roman graphique Carnets de thèse de Tiphaine Rivière, qui raconte le quotidien de Jeanne, une jeune enseignante qui a décidé de quitter son emploi pour se lancer dans l’écriture d’une thèse, ainsi que le site internet de PhD Comics et le compte Twitter de Lego Grad Student

 Stéphanie Bacher est candidate au doctorat à l’École d’études politiques (Université d’Ottawa).